mercredi 30 janvier 2008

Yates Brock

C'est marrant, hier, je pensait à lui. Yates Brock faisait parti du canal historique de Car & Driver, avec Csaba Csere et Patrick Bedard. Bref, quelqu'un a ranger au panthéon du journalisme auto avec les Bellu père et fils, Jean Bernardet, Jeremy Clarkson, André Costa, "Jabby" Crombac, Alberto Martinez, Johnny Rives, José Rosinski, etc. Il a débuté en 1964 et a créé la Canonball (dont le Gumball 3000 n'est qu'une pâle copie), traversant les USA avec Dan Gurney et sa Ferrari Daytona. C'était l'époque où les journalistes écrivaient à la première personne et où ils n'avaient pas peur de froisser les constructeurs.

Depuis longtemps, il était éditorialiste. Alors qu'en France, l'édito tient en 3 lignes (avec des thèmes hyper originaux comme l'augmentation du prix de l'essence, les radars ou les embouteillages), aux USA, les magazines adorent embaucher 3 ou 4 éditorialistes qui vous parlent de tout et n'importe quoi.
Mais la presse auto (Française et Américaine) n'a pas vu venir Internet. Pourquoi acheter un magazine pour trouver plus ou moins la même chose que sur le net? Vous connaissez un site de magazine digne de ce nom? Auto-Hebdo en est à 3 ou 4 nouvelles formules en 10 ans, Automobile classique s'est reconverti dans le tuning, les GT et a limité son vocabulaire à 200 mots et Motor Trend n'est plus. Face à l'écroulement des ventes, Car & driver a joué à "que les gros salaires lèvent le doigt". Yates Brock s'est fait virer (après 43 ans de bons et loyaux services!) The truth about cars, un blog, l'a recruté et heureusement, Brock a gardé sa franchise...

Que devient Eagle?

Lundi, Cathy Weida d'AAR-Eagle m'a envoyé 3 photos de Juan-Manuel Fangio II. Jusqu'ici, je n'avais qu'une photo format timbre-poste de l'ex-pilote de CART et neveu du "maestro". J'en ai profité pour demander à Cathy ce que devenait Eagle.

Résumé des épisodes: en 1996, AAR-Eagle, après 10 années en endurance, revient en CART, avec Toyota. Malgré sa déco sympathique, les voitures de Fangio, Alex Barron et du malheureux Jeff Krosnoff (qui se tuera à bord de l'une d'elle) n'étaient ni fiable, ni rapide. En 1999, Dan Gurney, le PDG historique, décide de passer aux châssis Reynard, sans succès. En fin de saison, Eagle tente un deal pour faire courir Brian Herta, sans succès et l'écurie renonce au CART.
Ensuite, Eagle fut l'écurie d'Alex Gurney, fils de Dan, en championnat Anglais de F3. Gurney a également travaillé sur une moto, l'Alligator.

Et maintenant? Eagle travaille essentiellement dans la fabrication de drones. Gurney prépare une nouvelle moto, la Gnarleygator. Pas de retour en compétition à l'horizon.

samedi 26 janvier 2008

Clio esthète

Je ne crois pas trop à la renaissance d'Alpine, dont tout le monde parle à droite et à gauche. Peut-être que j'ai tort. D'ailleurs, j'aimerais bien avoir tort, que Renault nous refasse le coup de la Berlinette A110, avec un prix correspondant à ce que la banque acceptera de me prêter et une présentation au prochain salon de l'auto... Mais je n'y crois pas parce que le buzz suis une sinusoïde depuis 1994 (alors que l'A610 était encore en vente!) et que Renault est le spécialiste des véhicules chiants. S'ils savaient déboutonner le bouton du haut de leur polo Auchan-imitation Lacoste, ça se saurait...

Les dernières Renault chiantes en date sont le Grand Modus et la Clio Estate. Même eux, ils ne voient pas leur avantage. Dans l'une, la passagère hésite à manger un biscuit pour chien (c'est dire si elle est désespérée à force de rouler en Grand Modus), finalement, elle le lance à Medor. Medor devrait en profiter, car il est dans le coffre. Il n'y a personne sur les sièges arrières, mais il va dans le coffre. Et donc, quelques longues secondes après que la passagère ait lancer le biscuit (sous-entendu le Grand Modus est très long), Medor le reçoit dans sa bouche et le croque bruyamment.
Pour la Clio break, ils ont fait plus fort: ils ne le montrent qu'à l'ultime seconde. On voit surtout, un jeune homme repeindre une pièce, après que sa femme lui ait appris qu'elle était enceinte. D'ailleurs, la première fois que je l'ai vue, j'ai cru que c'était une pub Leroy Merlin!
Pourquoi faire un Grand Modus et une Clio break? J'ai conduit un Modus une fois, au salon de l'auto 2004 et j'étais hyper-déçu. Je m'attendais à un minivan de poche et je me suis retrouvé au volant d'une Clio surélevée et carrément asthmatique. Pourquoi ne lui ont-ils pas mis des portes coulissantes? Ca lui aurait donné un avantage par rapport à la Clio. Là, il n'y a que des inconvénients. Quant à la Clio break... La 207 SW est un bide, comme la 206 SW avant elle. En plus, Renault a déjà une Logan break. Reste le nom... Estate... Ca fait Anglais, donc chic. Mais à ma connaissance, les seuls modèles portant le nom "d'Estate" sont l'Austin Montego break (au secours) et la Jaguar X-Type Break. Pas vraiment deux références... Pour y rajouter une couche, dans la pub, ils disent non pas "estaïte" mais "estète". On dirait un gros beauf en train de commander au Buffalo Grill.

L'Indycar-thon (3)

En une semaine, je suis passé de 57 à 130 images reçues! Merci à Autosportcrew qui m'a permis de couvrir quasiment toutes les années 10-20-30-40, à Mercedes (3 images gratuites), à Kathy Weida d'AAR-Eagle qui m'a envoyé gratuitement 14 images et à Gerald Swan de Lola qui m'en a envoyé 15 autres.

J'ai contacté Willy T Ribbs via son site officiel et à ma grande surprise, son agent m'a carrément filé son numéro de téléphone. Du coup, j'en ai profité pour l'interviewer. J'attends 3 photos.

J'attends les devis de GM, de Racemaker du Speedway d'Indianapolis et de celui de Daytona.

Le principal, c'est que le livre prend forme. Je choisi bien mes images. Montrer simplement les différents vainqueur des 500 miles d'Indianapolis posant à côté de leur voiture, bof. Le Champ Car c'est 103 ans d'histoires, des courses disputées sur des ovales asphaltées, mais aussi des circuits "routiers", urbains, d'autres en terre battue ou même couverts de planches de bois! Côté voitures, cela a commencé avec des voitures de route à peine dépouillée, puis il y a eu les "purpose built", quelques voitures de grand prix plus ou moins modifiées, les rustiques "roadsters" (moteur avant et boite 2 vitesses), puis les monoplaces à moteur central. Même chose côté pilote, où outre les Wasp, il y a eu de nombreux pilotes de Grand Prix (avec plus ou moins de succès), des émigrés de la première génération en quête d'intégration (de Ralph De Palma à Arie Luyendick en passant par Mario Andretti ou Bill Vukovich), des femmes et même des blacks (même si seul Willy T Ribbs est dans les stats officiels.)
Bref, c'est toute cette diversité que je veux montrer et raconter.

Kart monoplace décalée

Hier, sur Memoire des stands, un abruti soutenait que les Bugatti "Grand prix" (type 35, 39 et 59) étaient des monoplaces décalées (avec siège passager plus en arrière.) Sous prétexte qu'il était monté à bord d'une convertie en monoplace décalée. Non seulement il y a des gens qui font n'importe quoi avec les voitures historiques, mais en plus, il y a des gogos pour croire que c'est d'époque.
Evidemment, les Bugatti "Grand Prix" étaient des biplaces. Encore que vu la taille de l'unique banquette, un gars comme Chiron ou "Williams" tenait largement tout seul. Et si vous vous appelez Alexander Wurz ou Patrick Tambay, ne songez même pas monter à bord... Après tout, Bernd Rosemeyer avait réussit à faire un tour du 'Ring avec madame à côté, à bord d'une Auto-Union V16 (temps: 9 minutes, sachant qu'à l'époque, il y avait la Sudkurve.) Donc, les Auto-Union étaient des biplaces!

Bref, cette histoire de monoplace décalée est restée dans ma tête. Du coup, cette nuit, j'ai rêvé que je retournais bosser au karting et que je faisais un tour de la piste à bord d'un kart monoplace décalée! Apparemment, je ne suis pas le seul à avoir des idées idiotes, vu que le kart biplace existe (photo)!

mercredi 23 janvier 2008

A l'insu de son plein gré? Lancia réalise le coup marketing de 2007

A la base, c'était une pub assez nulle. Une énième variation sur le thème: "Pas besoin d'une limousine, une X est assez confortable." Bourgeoise-bohème, Carla Bruni débarque sur un tapis rouge, guitare à la main, passe ses doigts sur une limousine Lincoln et du bout des doigts, la fait exploser... D'ailleurs, cette scène-là me met mal à l'aise.

Tout ça pour nous vendre une Lancia Musa et son "VIP service". Pour info, la Musa n'est qu'un clone de Fiat Idea (qui en a une?) sorti il y a quelques années.

Sauf que peu après, Miss Bruni est prise en flagrant délit de visite de Disneyland avec Sarkozy. Du coup, la pub devient celle de "la voiture de Carla Bruni, futur first lady".

Une très bonne opération marketing pour Lancia, dont on n'avait plus autant parlé depuis la glorieuse époque des Delta HF Intégrale...

vendredi 18 janvier 2008

L'Indycar-thon (2)

Voici le point hebdomadaire sur mon projet de livre sur le Champ Car/Indycar.

La semaine dernière, j'avais une vingtaine de "promesses" de photos et 0 photos reçues effectivement.

Depuis, j'en ai reçu! Dallara a ouvert les festivités avec cette image d'une monoplace dans un tunnel de soufflerie (ci-contre, recadrée et protégée par ouam.) J'avoue que je ne sais pas trop comment la caser dans le livre, mais l'intention était louable. Alan Wilson, mari de Desire, a suivi peu après avec 6 photos de sa femme en action. Ca tombe bien, je manquais de March (en fait, je manque de tout, mais ce qui me fait le plus peur, c'est les constructeurs disparus.)
Erik Gilbert (de Motorsport.com) m'a aiguillé vers le site Media de Ford. Là, on m'a dit de faire mon shopping et ensuite, de contacter la responsable. J'y ai trouvé 40 photos "intéressantes". Seront-elles payantes ou gratuites?
Chez Honda, on m'a dit que les images sont en libre-service. Je n'y crois pas trop, mais j'en ai pris 8.
Chez GM, on m'a dit de faire mon shopping et ensuite, on me mettrait en contact avec les ayant-droits. J'ai trouvé 2 images.
Merci à tout ces gens.

Soit un total de 1+6+40+8+2=57 photos trouvées. Là, je serais blindé sur ce qui concerne les championnats postérieurs à 1965. En revanche, je n'aurais que 3 photos antérieures à 1965! Néanmoins, si tout ceux qui m'en avaient promis, me donnent des photos gratuitement, j'aurais plus de 50% de ce que je cherche et à partir de là, aucun problème pour payer le reste.

A part ça?
Jean-Louis Mathieu, alias "M. Parpaing", fameux journaliste auto m'a envoyé des... Liens vers des librairies automobiles (???)
J'ai appelé différentes écuries et cette fois, je suis tombé sur quelqu'un. Ann Fornoro, de Foyt Entreprises m'a demandé une liste par courriel. Je la lui ai envoyée. Elle n'a pas de photos, mais elle a gentiment transmis ma requête à des personnes d'Indianapolis et de l'USAC (qui a organisé le championnat de 1956 à 1979.)

Update: le musée d'Elgin dans l'Illinois (qui a accueilli une course au début du XXe siècle, me propose des scans à 100$ pièce.)

jeudi 17 janvier 2008

Jean-Claude Convenant's style

Aperçu lundi soir, alors que je patientais pour prendre mon ticket de parking de parking pour aller à Auchan. J'adore l'aileron façon BPR, avec le lettrage "TNT" bien roots (1,5€ la planche à la Foir'fouille.)

vendredi 11 janvier 2008

L'Indycar-thon

Voilà, chaque semaine, je vais faire un point sur le nombre d'images reçues, en prévision de mon livre. Objectif: 150 photos pour un prix mini.

Depuis, Andretti-Green, Janet Guthrie (en personne!), Lola cars et un site consacré à Miller-Offy ont donné leur accord, pour des photos gratuites. J'ai transmis une (courte) liste à Miller-Offy et une (longue) liste à Lola Cars. Problèmes: aucun des 4 ne m'a pour l'instant envoyé la moindre photos.

Michael McCafferty et Dallara m'ont dit qu'a priori, ils n'avaient rien pour moi, mais qu'ils vont chercher.

Erik Gilbert, du Motorsport.com, me propose ses énormes archives. Sauf qu'elles sont payantes. Donc, désolé, Erik, je ne vais prendre que le minimum chez toi.

Mention spéciale à Mémoire des stands, qui ne m'a rien répondu, mais qui a transmis ma demande à Olivier Favre, le fameux journaliste auto. Merci MdS.

Mention spéciale aussi à Marchive, qui m'a donné son accord pour utiliser ses photos de March... Mais qui ne possède réellement aucun droit!

J'ai aussi essayé par téléphone. Newman-Haas, Penske et Rehal n'ont pas de coordonnés sur leur site. La fille de Forsythe (c'est marrant, toutes les responsables des RP sont des femmes) avait un fort accent du Michigan et elle m'a donné un nom (de femme!) à contacter, sans numéro, ni courriel! J'ai laissé mon portable sur la boite vocale de la RP du Champ Car World Series. Ca ne répondait pas chez Elan Motorsport/Panoz. Quant à la responsable RP de AAR-Eagle, elle ne sera de retour que lundi...

Voilà, vous savez tout!

dimanche 6 janvier 2008

Voilà, c'est fini

Pauvre Paris-Dakar. Il est né en 1978, comme moi. C'était l'ultime avatar des grands raids et des "marathons de la route" des années 60-70, imaginé par un motard un peu hippie, Thierry Sabine. D'emblée, on l'a accusé d'être néo-colonialiste, de semer la mort dans les villages qu'il traversait, de polluer, de détruire irrémédiablement les paysages. Avec le temps, les 4x4 bricolés par des amateurs ont laissé place à des Range de gentlemen-drivers, puis les usines sont arrivées et les budgets ont explosé.

Le "Dakar" (certaines éditions se sont arrêtées à Sharm-el-cheikh ou au Cap), c'était aussi les émissions de France Télévision avec l'inimitable Gérard Holtz, son Sur la piste du Dakar et son Bivouac...

J'ai toujours rêvé d'y participer, à bord d'un buggy off-road façon Baja ou d'un Protruck. Hélas, l'annulation de cette édition est un mauvais signe. Désormais, dans le désert, il y a des groupes armés. Comment aller de l'Europe à Dakar sans passer par le désert?
Quoi qu'il arrive, la course telle qu'on la connait est condamnée.

samedi 5 janvier 2008

A vot'bon coeur m'sieurs-dames...

2 posts en 1!

Déjà, lorsque le légendaire cascadeur Evel Knievel (sorte d'incarnation vivante de Gamelle dans la BD Les Motards) est mort, on a souhaité faire un article. Hélas, sa spécialité, c'était les motos. Aucune trace d'Evel Knievel faisant quoi que ce soit avec 4 roues. Et bien, j'ai enfin trouvé! Il a sponsorisé la Kingfish/Offenhauser de Gary Bettenhausen aux 500 miles d'Indianapolis 1977. Il a renoncé au bout de 138 tours.

Vous vous souvenez de mon vague projet de livre sur le Champ Car? En moins de 48h, il est devenu une (presque) réalité: ETAI est prêt à le publier. Pour le texte, faites moi confiance. Reste les photos: je dois en trouver 150 avec un budget minimal (sous peine d'hypothéquer mes royalties, voir de torpiller le projet, faute de rentabilité.) Sauf que des photos "utilisables" (=de qualité et en accord avec les ayant-droits), j'en ai 0!
Job du jour: contacter tous les sites sérieux pour leur demander des photos...

mercredi 2 janvier 2008

A quand la C3 couleur "Clara Morgane"?

Ah, les fins d'années... En matière de blogging auto, vous avez deux écoles qui s'affrontent. D'un côté, les fainéants, qui, dés le 20 décembre, font des "best of 2007" et le 31 des "best of des best of"! De l'autre, les no life, qui postent 365 jours sur 365, y compris les 31 décembre à minuit.

De toute façon, en cette fin d'année, l'actu est plutôt calme. Vu qu'il y a plus de fainéants que de no life, aucun constructeur, aucune fédération, aucune écurie n'émet le moindre communiqué, par peur qu'il passe inaperçu.
Pour meubler, Hemmings s'est lancé dans une réflexion sur les teintes des années 70. Ce n'est pas aussi ennuyeux que ça en a l'air. Ainsi, chez Ford, pour faire branché, "or brillant" était devenu "culpabilité Freudienne" et le "rouge pomme d'amour" est devenu "rouge révolution de comptoir"! Chez AMC, le "grand méchant bleu" a été rebaptisé "bleu comme vous n'en avez jamais vu"! Et la palme revient à Plymouth et son "jaune citron" devenu "jaune curieux"... En mémoire d'un film porno-soft Suédois du début des années 70, Je suis curieuse.

Si seulement on faisait de même aujourd'hui... Vous imaginez une Citroën C3 "noir Clara Morgane"? Vu que cette... Euh... L'ex... Euh... C'est quoi son job au fait, à part passer à la télé? Bref, vu que Clara Morgane est visiblement prête à tout pour gagner de l'argent, nul doute qu'elle accepterait de donner son nom à la marque la plus ringarde du marché!