mercredi 31 décembre 2014

Santana, Europa

Ceci n'est pas un Land Rover ; c'est un Santana. L'autre constructeur en "S" qui a disparu en 2011. Qu'il ait été populaire en Espagne, c'est logique : c'était une production locale. Mais hors d'Espagne ? C'est quand même incroyable que des gens se disent : "Le Defender 110 s'est trop embourgeoisé ! Je veux du rustique, un Santana !" Pour les sado-masos, il reste le Morratab Herour. Avec la disparition du Def', il aurait du potentiel chez les fans. Reste juste à lui trouver un moulin à moins de 400g de CO2...

A part ça, comme chaque année, pas de bilan. Moi, pour l'instant, je regarde vers l'avant ! Pour l'instant, je n'ai pas beaucoup de reportages de prévus. Tout s'organise toujours au dernier moment. C'est ça qui est sympa. Je me souhaite pleins d'essais, pleins de reportages et plein de rencontres !
Côté constructeurs, je vais suivre comme chaque année les ventes de Tata, Jaguar, MG, Lotus... Sans oublier, bien sûr, les constructeurs chinois. On devrait en savoir plus sur la MX-5, voir enfin la berline 4 portes d'Alfa, la Tata "kite" et peut-être, un spyshot d'Alpine... Par contre, la supercar Han de Byd, c'était visiblement du bluff. Dommage.
Côté sportif, j'espère un grand chelem français aux USA ! Avec Simon Pagenaud en Indycar, Alex Baron en Indy Lights, Florian Lattore en Pro Mazda et Nico Jamin en US F2000 ! Faut que La Marseillaise soit le tube des podiums ! Côté F1, à mon avis, Mercedes va dominer de nouveau. Sur le papier, Daniil Kvyat est rapide. Alors j'espère qu'il sera le "Vettel" de Daniel Ricciardo (Australien, comme Mark Webber...) J'espère que Carlos Sainz et Max Verstappen vont exploser en vol et que du coup, Dieter Mateschitz poussera Pierre Gasly en F1 ! Idem pour Marcus Ericsson chez Sauber, face à Rafaelle Marciello. J'espère aussi 2 Caterham sur la grille. Pour les formules de promotion, c'est dur de savoir qui fera quoi. En GP2, je souhaite une belle domination à Pierre Gasly et Esteban Ocon. J'espère que Nick de Vries va confirmer en FR 3.5. En Auto GP, j'espère une lutte entre Toby Sowery et Shinya Michimi. J'espère que Ferrari ne s'est pas trompé avec Zhou Guanyu. J'aimerais bien voir une femme capable de jouer un titre dans une formule monoplace (et pas juste une victoire chanceuse en grille inversée, avec une course réduite ou face à une opposition décimée.) Et bien sûr, en BTCC, j'ai hâte de voir la nouvelle MG.

dimanche 28 décembre 2014

Noyeux joël !

J'aime bien noël, j'aime bien le nouvel an, mais j'aime pas la période entre les deux. Il n'y a rien à faire. Il fait nuit noire à 17h et ça pelle. Donc, ça ne vous donne pas envie de sortir. La TV, internet ? Que des best-of et autres rétrospectives... En prime, Facebook a décidé de nous gonfler avec leurs vidéos ! Au moins, je peux me réveiller à 10h30 sans scrupules ! Oui, je sais, je pourrais en profiter pour avancer un de mes romans en chantier ou au moins, lire un des livres sur ma table de nuit... Je pourrais. Je pourrais aussi regarder un autre bêtisier de Top Gear sur YouTube...
Une Alfa Sprint avec phares jaunes, kit carrosserie d'époque et jantes Gotti. Rigolez, mais dans 20 ans, quand vos gosses verront les réalisations de TechArt ou de Mansory...
On reste dans les Italiennes qui rouillent avec cette Fiat 126. Attention, c'est une 126 "tout court" et non une 126 Bis ! Je ne sais même pas si son proprio a conscience de conduire un collector. La 126 est plus moderne et un poil mieux motorisée que la 500. Mais essayez d'emballer en 126, alors qu'en 500...

mercredi 24 décembre 2014

Saab 9-5 de décembre

Une Saab 9-5 et comme d'habitude, je l'ai vue dans un parking souterrain !

Je vous épargne le couplet "Saab, le gâchis", "Saab, l'erreur de GM", etc. Ca fait quelques temps qu'on n'entend plus parler de Saab. Le repreneur produit de vieilles 9-3 au goute-à-goute, entre cessations de paiement et annonces sans lendemain.
Spyker, lui, il est fini-fini. Tout doit disparaitre ! Yougnman ? Il ne donne plus beaucoup de signes de vie. C'est d'autant plus criant que jusqu'en 2013, il faisait une annonce par semaine !

Les seules Saab qui roulent, ce sont les Senova chinoises. BAIC a même créé une coupe monotype, la Chinese Racing Cup, une "coupe des nations chinoises". Le principe me met mal à l'aise. Imaginez qu'en France, on fasse un championnat réservé aux Français de souche, avec des team "France", "Corse", "Alsace" et "Monaco"... Après, une coupe pan-asiatique, c'est toujours bon à prendre pour le développement du sport auto. On voit bien que les Chinois, pour peu qu'ils aient fait une saison ou deux de monoplace (cf. Jiang Tangyi et David Zhu), ils savent mieux s'adapter à une nouvelle voiture et à un nouveau circuit. Les gentlemen-drivers de Macao, de Hong-Kong et de Taïwan, y compris ceux qui ont couru en WTCC, sont largués.

dimanche 21 décembre 2014

Encore une Ferrari ?

Une Ferrari FF, surprise dans la rue principale de ma ville. C'est plutôt rare.
Le shopping de noël bat son plein. Les 2 voies de la rue sont encombrées de voitures en double-file "c'est juste pour 5 minutes". Pour les policiers municipaux, c'est un bon business. Au point où le commissariat est exceptionnellement ouvert le dimanche ! En tout cas, grâce à ces voitures en double-file, la circulation fut bloquée quelques secondes dans les 2 sens. De quoi me permettre d'immortaliser la GT italienne...

Notez que les passants continuent leurs chemins sans la voir. Même pas un selfie ! A croire que les gens sont tellement préoccupés qu'ils ne regardent pas le décor...

samedi 20 décembre 2014

Jaguar XJ 2 portes

J'adore prendre la route. Souvent, je croise des situations insolites, des voitures rares. Sans parler de la cassure du train-train quotidien... Mais avant d'y aller, il faut faire le plein. Alors que je rêvais à mes futures aventures, je tombe sur cette Jaguar XJ (12?) coupé. (NDLA : comme quoi, pas besoin d'aller très loin...) Notez qu'elle possède 2 réservoirs, que le propriétaire a du remplir l'un après l'autre.
La XJ Coupé est une de ces mal-aimées. Elle aurait du sortir pour la S1, mais comme d'habitude, BL a pris du retard. Du coup, elle est arrivée au moment de la S2... Alors que la XJ-S était déjà là. Elle n'est restée que quelques années avant de disparaitre. De mémoire, on en voit une dans un clip de François Feldman (Slaves ?)

35 ans plus tard, la XK disparait discrètement du tarif. J'ai l'impression que les gros coupés 4 places n'ont plus la côte. Il suffit de voir comment Mercedes fait de l'acharnement thérapeutique sur sa S Coupé (ex-CL.)
Je crois que le marché s'est radicalisé. Les gens veulent soit une berline 4 portes (voir un "coupé 4 portes") ou une GT 2 places. Il n'y a plus rien au milieu.

vendredi 19 décembre 2014

Maserati en double-file

Il n'y a pas si longtemps, la frénésie de noël débutait à mi-décembre. Désormais, dés novembre, on se presse pour acheter des cadeaux ! La folie est telle que même ce propriétaire de Maserati Granturismo se gare en double-file pour faire son shopping !

vendredi 12 décembre 2014

Fiat 500X, le rab'

J'aime bien trainer chez les concessionnaires Fiat. Ce sont des nids à futurs collectors ! Donc, j'ai profité du lancement de la 500X...

Les Fiat (et j'inclus Alfa et Lancia) ont toujours une place à part. Ce sont des voitures plus instinctives, où on sans moins le poids du service marketing dans le design. Et puis, une fois en occasion, les seuls qui en veulent, ce sont les passionnées. Du coup, elles deviennent rares et recherchées. Dés la fin des années 90, les Lancia Beta et Autobianchi A112 avaient un statut collector. Alors que même aujourd'hui, les Allemandes des années 70 sont au mieux des youngtimers.
Je suis sûr que dans 25 ans, à Rétromobile, il y aura des Fiat 500, des Lancia Thema ou des Alfa 4C !
C'est ça, Fiat. Ils sont aux fraises, mais ça en jette !
Pour finir, une Alfa 164 V6 3,0l. Dire qu'avec elle, Fiat comptait balayer la BMW série 5 E34. Hasard ou coïncidence, récemment, j'ai vu une infomerciale sur la Talbot Tagora. Et à un moment, on la voyait laisser sur place une BMW série 5 E12. Moralité : si vous voulez que votre voiture marche, ne cherchez pas à vous en prendre aux Béhème série 5 !

jeudi 11 décembre 2014

Fiat 500X

Hasard ou coïncidence, juste après avoir croisé une Fiat Ritmo 2, le concessionnaire Fiat près de chez moi m'invite.

Fiat met le paquet pour son crossover urbain. Après la 500L (qui connait un demi-succès), c'est sa nouvelle arme de re-reconquête. Le jour des essais presse, elle débarquait en concessions !
Le business-plan de Fiat, c'est MINI. N'empêche, 500 S, 500C, 500L, 500e, 500X... Soit ils arrêtent de faire la 500 à toutes les sauces, soit ils vont bientôt manquer de lettres !

La 500X est une Jeep Renegade "500-isée". D'ailleurs, beaucoup d'invités allaient examiner sa cousine yankee.

J'ai du mal à saisir l'intérêt des crossover urbains. On fait surpayer des citadines avec semelles compensées. Pour le constructeur, oui, il y a un intérêt ! Mais quid du consommateur ? Qu'apporte la 500X par rapport à une 500L qui est plus spacieuse ? Une ligne plus dynamique ?

Une voiture comme ça, c'est 80% de marketing. Moi, je trouve que le concept n'est pas cohérent. Après, j'espère pour Fiat qu'il sait où il va. Car ce n'est pas le consommateur qui lui donnera la main...

Comme d'hab', il y a pas mal d'options. [bruit de tiroir-caisse] Elle démarre à 15 990€ en version Pop 1,6l 110ch. Très vite, on dépasse les 22 000€, avec le MultiAir 140ch ou le MultiJet 120ch. Et le problème, c'est que la finition ne fait pas 22 000€. L'intérieur fait très "plastoc" (ce que je reprochais déjà à la 500 et à la 500L.) Ca n'inspire pas confiance. C'est incroyable que Fiat n'ait toujours pas compris le côté rédhibitoire de la qualité perçue. Ca me rappelle cette essai de Lancia Delta dont le "Delta" sur le tableau de bord s'était décollé en cours de route... Dans un monde où les constructeurs sont au coude à coude, des paramètres comme la revente entrent dans la décision d'achat. Et qui oserait acheter aujourd'hui une 500L de 2e main ? Le proprio devra la brader. Et tant que Fiat fera des voitures en cochonimum, ça ne changera pas. Alors que du VW, ça se revend. A prix égal en neuf, le choix est vite fait. Donc, M. Fiat, soit vous baissez vos prix pour compenser la perte à la revente et vous positionner sur du low-cost. Soit vous faites des efforts sur la finition...

lundi 8 décembre 2014

Ritmo de la noche !


Parfois, j'ai de super idées. Comme l'A86 était saturée (ou disons plus saturée que d'habitude), je suis sorti et j'ai essayé de prendre un itinéraire bis. Evidemment, je me suis paumé. Je suis tombé par hasard sur un hyper et ça tombait bien, car je devais faire des courses. Et dans le parking, que vois-je ? Une Fiat Ritmo 2 IE (Injection Electronique.) Il y en a encore qui roulent !

Quand j'étais petit, j'avais une Ritmo 1 rouge Majorette. Donc j'ai une certaine sympathie pour ce modèle.
A l'époque, Fiat était un poids-lourd d'Europe. Par exemple, vous vouliez faire un comparo de compactes à hayon ? Vous convoquiez la Golf, l'Escort, la Kadett et la Ritmo. Et l'Italienne était loin d'être ridicule. Aujourd'hui, Fiat n'est plus aussi incontournable. A la limite, pour les concurrentes de la Twingo, vous allez mettre une 500. Mais ailleurs, ça servirait à rien. La seule concurrente de la 500X, c'est la 500L !

C'est facile de se moquer de Fiat. N'empêche, en 8 ans de Blog Auto, j'ai vu à peine une dizaine de nouveautés chez Fiat-Lancia-Alfa. Et surtout, dans cette petite dizaine, aucune n'a connu de remplacement ou de lifting depuis ! Côté Fiat, le Qubo, la Punto Evo, la Doblo et la Fremont sont toujours au catalogue. Qui va en acheter une ?
En 2013, Fiat a vendu 741 000 véhicules sur le vieux continent. Ce n'est pas si mal... Sauf que dans le lot, 374 000 ont été écoulées en Italie ! C'est dire la marginalisation de FCA hors de la botte... Ce qui le sauve d'un destin à la Rover, ce sont les ventes hors d'Europe. 1 800 368 unités aux USA et 762 980 au Brésil (où il est N°1.)
Sergio Marcchione est censé avoir plein de nouveaux projets dans son chapeau. Pourra-t-il reconquérir le public ?

dimanche 7 décembre 2014

Dakar 2015

Comme chaque année, je suis invité à la présentation du Dakar. De l'exotisme, de l'aventure, la présence de grands pilotes et de belles voitures exposées. En prime, c'est à 40 minutes de chez moi, via le RER. Que demande le peuple ?

Donc, cette année, ce sera une boucle Buenos Aires-Buenos Aires. L'Argentine met le paquet sur le sport auto. D'ailleurs le parcours démarre DANS le palais présidentiel ! L'autre nouveauté, c'est l'arrivée en Bolivie des autos. Du reste, autos et motos ont de plus en plus d'étapes distinctes.
Qui dit présentation du Dakar, dit beau monde. Carlos Sainz (qui a tapé sur l'épaule de la moitié de la salle), Cyril Deprés (de dos), Nasser Al-Attiyah, Vladimir Chgin... Plus un invité discret, Andrew Jordan (champion de BTCC 2013.)

Comment repérer les stars ? C'est facile : cherchez Joao Barreda dans la salle. Si vous voyez ce motard, c'est qu'il y a des photographes. Et s'il y a des photographes, il y a des stars pas loin ! Plus cabot, tu meurs ! Ici, il fait le coup de "Oh, j'ai repéré un ami à l'autre bout du corridor... (et dans 2 minutes, il repassera dans l'autre sens, histoire d'être sur les photos.)
D'habitude, Stéphane Peterhansel arrive au milieu de la salle. Tel le roi du Dakar qu'il est. Curieusement, cette année, il s'est fait tout petit. Curieusement aussi, il ne trainait pas avec les autres pilotes Peugeot. D'ailleurs, j'ai bien cru qu'il était absent ! Finalement, je l'ai croisé au photomaton. A mon avis, il n'a pas digéré l'arrivée du Dakar 2014. En plus, pour la première fois depuis longtemps, il n'est pas favori.
La voiture du gagnant 2014 (et 2015 ?) : la MINI de Nani Roma. L'an dernier, c'était ridicule, avec 15 MINI au départ. En 2015, elles ne seront "que" 9. Mais je pense que les 2008 sont trop "vertes". L'équipe doit se rôder, en vue de 2016.

Mon impression, c'est qu'au Dakar, si vous n'avez pas de pépin, vous pouvez terminer dans le top 30 avec n'importe quelle voiture. Mais ensuite, il faut fournir un effort exponentiel. Les Ginel de Villiers, Robby Gordon, Carlos Sousa, etc. peuvent entrer dans le top 5, voir gagner des étapes. Mais il leur manque de quoi franchir la dernière marche.
A la présentation, je bois du petit lait pendant 2 heures ! J'adore notamment le show Gérard Holtz. Cette photo floue est un bon résumé du personnage, en perpétuel mouvement. C'est un one-man-show au 2e ou au 3e degré.

Vive le sport !
En bonus, un Mitsu L200. Mitsubishi Brazil fournit les véhicules d'assistance. Mais comme ils ne vont pas en amener un jusqu'à Paris, le pick-up vient de Mitsubishi France. Ensuite, il a été couvert d'autocollants pour jouer les véhicules d'assistance.

Quand je vois ce genre de gros pick-up, je pense au générique de L'homme qui tombe à pic...

lundi 1 décembre 2014

R/C

Une Ferrari F430 AF Cose radiocommandée à pleine vitesse dans la rue devant chez moi, un dimanche après-midi. Aux commandes, 2 enfants. Près de chez moi, il y a un Auchan. Or, Auchan a fait une grande promo sur les véhicules radiocommandés. Malgré tout, c'est rare, de nos jours, les gamins qui jouent à ça. C'est fini l'époque où Nikko et Tamiya faisaient des pubs TV...
Qui sait, peut-être que ces gamins mettront une GoPro dessus et qu'ils feront des vidéos comme celle-ci. Peut-être qu'il prendront goût au bricolage, devenant mécanos. Voir qu'à l'instar de Pedro de la Rosa, ils remplaceront leur modèle réduit par une vraie voiture de course...

En tout cas, ça prouve que malgré l'autophobie, il y a encore des gamins qui rêvent de Ferrari. La rue de banlieue devient des Hunaudières. Une feuille morte, une chicane. La Ferrari roule face à des adversaires imaginaires, dans une course qui ne l'est pas moins. Tout est dans la tête.
Je passe des heures sur internet, depuis des années. Ca peut être une source de découverte ou au contraire, d'abrutissement. Exactement comme la TV et les jeux vidéo. Ce qui fait la différence c'est la volonté d'être actif ou passif fasse à ce flot. Et pour être actif, il faut l'utiliser comme un outil, pas une fin. Je trouve qu'il y a rien de pire que ces gamins pendus à leur smartphone, l'air bovin. Si on les met à l'informatique trop tôt, ils n'auront aucun recul. Aucune imagination. Aucun univers. Les parents verront surtout qu'ils seront sage comme des images. Pas de bruit, pas de jouets volumineux à emporter. On n'a même pas besoin de les emmener dehors ! Et puis vous avez des déviants qui préfèrent jouer à la voiture radiocommandée que de taper leur 40e twitt de la journée ou leur 25e snapchat...

Ca -et la mort de François Guiter-, ça m'a fait penser à la situation du sport auto en France. On aura 1 pilote de F1 l'an prochain (contre 4 l'an dernier.) Jean-Eric Vergne a été victime de l'activisme des Sainz père et fils. Pour durer en F1, faut être indispensable. Soit parce qu'on a des sponsors, soit parce qu'on est exceptionnellement rapide. JEV n'avait rien de tout cela ; son destin était scellé. J'espère qu'Esteban Ocon va confirmer ce qu'il a fait en F3. Ca fait des années qu'il n'y a plus de Grand Prix de France. Mis à part la confidentielle Autosport Academy, il n'y a plus de championnat pro de monoplace. Il n'y a plus de tourisme non plus. Juste du GT et quelques coupes monotypes. Le VdeV, c'est une voie de garage. Si vous voulez débuter en sport auto, faut d'emblée viser un championnat européen (par ex. la FR ALPS.) Donc avec un budget "européen". Du coup, forcément, ça limite les éclosions. En comptant large, il y a une dizaine de Français qui ont couru dans les formules de promotion européenne. C'est moins que les Chinois ! Et je ne parle même pas des Anglais...
Moi, je rêve d'un championnat de monoplace "pro-am". Mon modèle, c'est la F1600. Accepter les FF1600 Kent et les F1600 Honda. Avec un partenaire pneu et un partenaire carburant, histoire de limiter les frais. Un championnat ouvert aussi bien aux gentlemen-drivers qui veulent faire 2 rendez-vous par an, que les espoirs désargentés qui veulent faire carrière. Aux USA, chaque course de F1600 se termine par une arrivée au sprint ! Si tu veux gagner, faut bastonner ! C'est une bonne école et derrière, des pilotes comme Aaron Telitz, Jake Eidson ou Colton Herta ont été d'emblée compétitifs à l'échelon supérieur. Transposé en France, ça serait génial. Un bon moyen de mettre le pied à l'étrier, avec peu de moyens. Donc, Honda, si tu me lis...