dimanche 7 décembre 2014

Dakar 2015

Comme chaque année, je suis invité à la présentation du Dakar. De l'exotisme, de l'aventure, la présence de grands pilotes et de belles voitures exposées. En prime, c'est à 40 minutes de chez moi, via le RER. Que demande le peuple ?

Donc, cette année, ce sera une boucle Buenos Aires-Buenos Aires. L'Argentine met le paquet sur le sport auto. D'ailleurs le parcours démarre DANS le palais présidentiel ! L'autre nouveauté, c'est l'arrivée en Bolivie des autos. Du reste, autos et motos ont de plus en plus d'étapes distinctes.
Qui dit présentation du Dakar, dit beau monde. Carlos Sainz (qui a tapé sur l'épaule de la moitié de la salle), Cyril Deprés (de dos), Nasser Al-Attiyah, Vladimir Chgin... Plus un invité discret, Andrew Jordan (champion de BTCC 2013.)

Comment repérer les stars ? C'est facile : cherchez Joao Barreda dans la salle. Si vous voyez ce motard, c'est qu'il y a des photographes. Et s'il y a des photographes, il y a des stars pas loin ! Plus cabot, tu meurs ! Ici, il fait le coup de "Oh, j'ai repéré un ami à l'autre bout du corridor... (et dans 2 minutes, il repassera dans l'autre sens, histoire d'être sur les photos.)
D'habitude, Stéphane Peterhansel arrive au milieu de la salle. Tel le roi du Dakar qu'il est. Curieusement, cette année, il s'est fait tout petit. Curieusement aussi, il ne trainait pas avec les autres pilotes Peugeot. D'ailleurs, j'ai bien cru qu'il était absent ! Finalement, je l'ai croisé au photomaton. A mon avis, il n'a pas digéré l'arrivée du Dakar 2014. En plus, pour la première fois depuis longtemps, il n'est pas favori.
La voiture du gagnant 2014 (et 2015 ?) : la MINI de Nani Roma. L'an dernier, c'était ridicule, avec 15 MINI au départ. En 2015, elles ne seront "que" 9. Mais je pense que les 2008 sont trop "vertes". L'équipe doit se rôder, en vue de 2016.

Mon impression, c'est qu'au Dakar, si vous n'avez pas de pépin, vous pouvez terminer dans le top 30 avec n'importe quelle voiture. Mais ensuite, il faut fournir un effort exponentiel. Les Ginel de Villiers, Robby Gordon, Carlos Sousa, etc. peuvent entrer dans le top 5, voir gagner des étapes. Mais il leur manque de quoi franchir la dernière marche.
A la présentation, je bois du petit lait pendant 2 heures ! J'adore notamment le show Gérard Holtz. Cette photo floue est un bon résumé du personnage, en perpétuel mouvement. C'est un one-man-show au 2e ou au 3e degré.

Vive le sport !
En bonus, un Mitsu L200. Mitsubishi Brazil fournit les véhicules d'assistance. Mais comme ils ne vont pas en amener un jusqu'à Paris, le pick-up vient de Mitsubishi France. Ensuite, il a été couvert d'autocollants pour jouer les véhicules d'assistance.

Quand je vois ce genre de gros pick-up, je pense au générique de L'homme qui tombe à pic...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?