jeudi 22 janvier 2015

Traversée de Paris 2015

Ca devait être une fête. Un moyen pour démarrer l'année du bon pied. Ma 5e Traversée de Paris. En plus, j'allais emprunter la MX-5 NA de Mazda France. Je m'imaginais, paradant dans Paris. J'avais potassé mon speech : "This is a Mazda MX-5 NA aka a Miata. Dieses japaniesche Wagen ist ein MX-5. これはロードスター.这是Mazda MX-5. 这是日本的车..." Puis il y a eu les attentats. La Traversée a été maintenue et c'était bien de montrer que malgré tout, la vie continue. On nous a donné des autocollants "Je suis Charlie", accessoire indispensable. Mais il y avait moins de participants que d'habitude. Ensuite, on a déambulé dans des rues vides, même à midi. Même sur les Champs Elysées. Au moins, on avait de la place pour les haltes sauvages ! Beaucoup de touristes s'étaient calfeutré dans leurs chambres. C'est dommage car ce qui fait le sel de ces Traversées, c'est le "dialogue" avec les passants. C'est comme un musée automobile. Sauf que là, ce sont les voitures qui se déplacent et les visiteurs qui restent immobile ! Pas de cordon, pas de gardien ; vous pouvez toucher ! J'ai du attendre de revenir au château de Vincennes pour voir davantage de monde. "Ma" NA avait d'ailleurs du succès. Le public y était essentiellement masculin. Ce qui me fait plaisir, c'est de voir des petits garçons émerveillés, comme je l'étais à l'époque. Pourtant, la plupart des voitures datent des années 50-60-70, ils ne les ont jamais vu dans la rue ou à la TV. Mais ils ont des yeux comme des soucoupes ! Sur la "mienne", en plus, il y avait des phares sous trappes. Ca a un côté "Transformers".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?