dimanche 28 mai 2017

Combien de Carat ?

L'autre jour, en passant dans une banlieue, je vois une Mercedes 190 un peu tunée et surtout, très défraichie. Jusque là, rien de très inédit. Mon œil bio-ionique remarque alors un logo à l'arrière : Carat Duchatelet. Là, ça change tout !

Carat Duchatelet est un artisan belge, spécialisé dans les Mercedes blindées, depuis les années 70. A la fin des années 80, le tuning décollait et ils se sont dit "pourquoi pas nous ?" Toujours fidèles à l'étoile, ils ont proposé des Mercedes tunées et rallongées. M6 Turbo leur avait consacré un reportage. Visiblement, le tuning a fait long feu. La boite, elle, existe toujours et elle vient d'être reprise par un fond belge.

Notez le kit carrosserie, qui lui donne un aspect sportif. Si elle était en meilleur état (et si elle n'avait pas ces jantes anachroniques), je lui aurais consacré un Conducteur du jour...
Du reste, j'aime bien la Mercedes 190. C'est une éternelle mal-aimée. A son lancement, on la traitait de "Mercedes du pauvre". Il faut dire que la firme à l'étoile avait été très loin dans le décontainement. Il y a même eu une 190 1.6 avec boite 4 vitesses et vitres à manivelles ! Grâce à Dany Snobeck, la 190 s'est essayée au rallye, puis Mercedes s'est lancé en DTM, ouvrant la voie à une dynastie qui dure jusqu'à aujourd'hui... Côté série, la 190 fut avant tout un ballon d'essai. Il n'y eu que des versions 4 portes et 4 cylindres. Elle fut vendue une dizaine d'années sans réel lifting. Autant dire que la Classe C fut très attendue... Lors des derniers mois de la 190, Mercedes France avait multiplié les séries limitées. Tout était bon pour écouler les stocks !
Ensuite, elle devint la "Mercedes du blédard". On ne compte plus les 190D avec 200 000km, voir 300 000km au compteur. Le contrôle technique et les primes à la casse ont clairsemé les rangs. C'est dommage, car elle représente un moment important de l'histoire de Mercedes. Et quelque part, il a réussi sa descente en gamme. Cadillac, qui tentait la même chose avec la Cimarron, s'est cassé le nez...

1 commentaire:

  1. 200 voir 300 000 kilomètres ? C'est une fin de rodage pour une 190. Des autos aux nombreux éléments surdimensionnés , conçues pour durer.

    RépondreSupprimer

Qu'est-ce que vous en pensez ?