lundi 19 juillet 2010

Essai Range Rover

Il y a 15 jours, Le Blog Auto était invité au Portugal par Land Rover, pour une présentation du nouveau Range 4,4 TDV8.

Le constructeur avait mis les petits plats dans les grands: 600km d'essai, conduite de Range historique (oui, c'est bien moi à bord de ce Range LSE), présence d'un "historique", parcours off-road... Le tout avec de superbes paysages en toile de fond.
Bref, j'ai passé 48 heures bouche bée! C'est le genre d'essai dont je me rappellerai dans 20 ans...

Et la voiture? Le Range Sport était déjà l'un des véhicules les plus gros, les plus performants et les plus couteux que j'ai conduit. Lors de l'essai, j'essayais de me rappeler en permanence que ce n'était que le "XL".
J'avais un peu peur que le Range "tout court" soit un bateau et il est impressionnant de facilité. Il est très agile et l'électronique fait tout. Du coup, la Megane CC ou la DS3 me semblaient plus pataudes. Il est vrai aussi qu'on nous a pas fait conduire le Range dans des ruelles...
De toute façon, j'étais déjà fan. Le Range a toujours eu de la classe. Dans les années 80, on mettait le Range V8 dans les "meilleures voitures du monde", entre les Ferrari, les Porsche et les Lamborghini. Quand vous disiez "j'ai un Range V8 Vogue", vous aviez tout dit. Le Cayenne ou le Q7 font davantage voitures de footballeurs. J'ai l'impression que l'acheteur de Range est plus âgé, plus mure, moins bling-bling.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?