lundi 5 juillet 2010

Renault Megane CC, mon dix-neuvième essai

Un essai un peu particulier: à l'instar de la DS3, c'était un prêt (gratuit) d'Avis. D'où un article sur la location de voitures.
Néanmoins, je tiens à préciser que la voiture a été prise au hasard parmi les Megane CC du parc et que Avis ne m'a pas demandé de changer une virgule de mon article.

Récemment, lors d'une journée d'essai, un journaliste me disait qu'on n'essayait pas de "vraies" voitures.
Explication: en général, pour chaque modèle, il y a deux diesel, deux essence et trois finitions. Ce qui se vend le mieux, c'est souvent le petit diesel en finition intermédiaire. Mais ce que vous trouvez en parc presse, c'est les versions avec le gros essence, dans la finition supérieure et en "full option". Plus la voiture est petite, plus la disparité est grande: le gros essence est deux fois plus puissant que le petit diesel et en full op', elle est 40% plus chère que la finition intermédiaire. Bref, la voiture que vous essayez n'a que peu à voir avec la voiture de M. Toutlemonde. Après tout, c'est pareil partout: dans les pubs, on vous montre un modèle suréquipé, puis un prix (bas, forcément) et il y a une astérisque pendant 0,02 secondes pour vous dire que le prix correspond à une version plus spartiate que celle que vous avez vu.
Mais mon confrère a une déontologie et il voulait essayer de "vraies voitures" pour pouvoir être plus proche de son public. Mon conseil: emprunte des voitures chez les concessionnaires ou les loueurs.

Là, par exemple, j'ai eu une Megane CC dCi 110, alors que Nicolas Meunier avait essayé la TCe 150.

En tout cas, s'il existe un journaliste chevronné en Megane cabriolet, c'est moi! J'aurais essayé les 3 générations. La 1 (qui n'était qu'un coupé décapsulé) ne m'a pas laissé de grands souvenirs: trop austère. Pour la 2, j'ai participé au lancement de la version restylée. Trois jours dans un Prenois envahi par la neige... Ca, mon p'tit gars, c'était quelque chose! J'avais trouvé que pour 25 000€, Renault charriait, côté finition (c'était avant que je ne découvre la C3 Pluriel.)
Pour la 3, je note un réel progrès en matière de finition, d'habitabilité et de look. Mais ça ne vaut tout de même pas ses 27 750€. Il manquerait au moins un GPS et un vrai radar de recul (on a juste un bip-bip.) Les détail qui tuent, c'est les surcoutures du sièges qui se barrent après 400km, le coffre qui pèse une tonne et les secousses de la caisse lorsque vous capotez/décapotez et qu'il se referme. Et puis, il y a le moteur, avec son bruit de tracteur agricole pendant les 5 premières minutes et qui est beaucoup trop short pour 1,5t, même en jouant sur le couple.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?