dimanche 18 juillet 2010

Les voitures de Japan Expo

Un peu de philosophie à la petite semaine!

Un filon que les constructeurs et importateurs exploitent peu, c'est le "made in". Je m'en suis déjà plaint. Pourtant, il suffit de faire un tour sur Le Blog Auto et vous y voyez que les lecteurs ont tendance associer la nationalité supposée d'une voiture et les stéréotypes du pays. Les gens qui roulent en Audi s'imaginent que leurs voitures ont été créés par un groupe de docteurs en ingénierie. Les fans d'Américaines s'imaginent plutôt les designers ayant un "eurêka" alors qu'ils regardaient un match de foot US, une Bud' à la main, etc. D'ailleurs, en Chine, DongFeng-Peugeot a présenté la 408 au pied d'un simili-Arc de triomphe.
Mais dans les pubs Françaises, on nous montre des gens (visiblement non francophones), dans des villes anonymes... Et lorsqu'ils citent une ville, comme Peugeot avec la 207, ils vont à Genève (?)
Neubauer l'a bien compris avec Abarth. La 500 est produite en Pologne et l'usine a longtemps fait du rallye. Mais ils ont préféré miser sur sa patrie supposée, à savoir l'Italie. D'où des fringues vert-blanc-rouge, la surutilisation de mots Italiens et des apéritifs Italiens dans les opés. Et ça marche! Aux Neubauer on race, vous aviez plusieurs personnes ayant vaguement une ascendance Italienne et qui revendiquait l'Abarth 500 comme venue de "chez eux".
Mazda essaye de faire la même chose avec le "Jinba ittai". Mais le résultat est... Chiant. C'est un peu comme si, à l'étranger, Peugeot ou Renault voulait jouer la carte Française sur les salons en faisant tourner en boucle la série originales des Rois maudits.

Il y a une quinzaine de jours, c'était le Japan expo. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un festival/salon sur le thème de la culture Japonaise (manga, japanim, cosplay...) créé par et pour les français. L'évènement est surtout sponsorisé par des sites internet et des éditeurs de manga. Japan Air Lines les a tout de même rejoint. Par contre, les constructeurs Japonais brillent par leur absence. C'est une énorme erreur, car beaucoup de visiteurs ont la trentaine.
La génération de mes parents pensaient que les Japonais sont une nations de fourmis qui ne pensent qu'à copier et à piquer les jobs des occidentaux. D'où un profil bas des constructeurs. Mais ma génération, elle, a été biberonnée à Goldorak, à Bioman, à Dragon Ball et à Nicky Larson. Les manga occupent aujourd'hui environ 50% des rayons BD. Les sites parlant des jeux vidéo sont truffés de terme japonais (le plus fameux est "otaku".) Le samedi soir, les restaurants de la rue Sainte Anne (quartier Japonais de Paris) sont pris d'assaut! Bref, ce qui est Japonais est vu comme branché, de même que dans les années 50, tout le monde voulait copier les Américains. Et la nouvelle génération est encore plus japonisée!
Imaginez une pub pour l'Insight ou la Prius façon Miyazaki? Une pub pour la Cube ou l'Iq avec des cosplay sexy qui diraient "kawai" toutes les 5 secondes? Un catalogue pour l'Aygo façon manga, broché à l'envers. De quoi taper immédiatement dans une clientèle jeune et surfer sur le "made in Japan"!
Allez, Toyota, faites preuve d'un peu d'initiative! Arrêtez les pubs chiantes! Votre image de marque est ruinée! Et puis de toute façon, vous ne pourrez pas faire pire que la Yaris "Allez les bleus"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?