samedi 29 mars 2014

Embouteillage de Ferrari

Il y a quelques semaines, j'ai été invité à venir voir un "embouteillage de Ferrari". C'était un évènement organisé par Matching Numbers, que je ne connaissais pas jusque là. Donc une bonne rencontre.

Le seul truc dommage, c'est qu'il faisait nuit et que les lampadaires avaient un éclairage assez nul. D'où des photos moches (mais ça, c'est pas la faute de Matching Numbers.)

J'adore les vieilles Ferrari. Les 250 GT, les 365 GTB/4, les 365/400/420, les BB, les F40, les Testarossa, les 308/328, les 348, les 355...
A contrario, je suis plus partagé sur les Ferrari actuelles. Surtout, j'ai l'impression que Modene use et abuse de son prestige. Ca me fait penser au Rolling Stones, ça fait des années qu'ils n'ont pas fait un album studio (et il faut remonter à Flashpoint pour en voir un de correcte...) Mais ils vont jouer au Stade de France pour une énième "dernière tournée", à guichet fermés. Payer 400€ pour une place dans la fosse, avec des gens qui jouent leurs tubes des années 60-70, je trouve que c'est une arnaque. De la même façon, en terme de design, de performance et d'exclusivité, Pagani, McLaren, Bugatti, Aston Matrin ou Lamborghini sont au même niveau. Voir devant Ferrari. La F50 et l'Enzo n'ont pas laissés de souvenirs impérissables. Et la LaFerrari va arriver bien après les McLaren P1 et Porsche 918. Surtout, ils ont une politique de la rareté. Pas de pub, pas de communiqués de presse, pas d'essais presse, pas d'évènements (en Europe), pas de gros programmes sportifs (hors F1.) Acheter une Ferrari, ça doit être un sacerdoce. Mais si, à l'arrivée, on trouve mieux ailleurs, pourquoi se priver ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?