jeudi 29 novembre 2007

Nouvelle Alpine: intox ou intox?

La dernière Alpine fut l'A610, en 1991. C'était une évolution de la V6 (qui elle-même dérivait de l'A310) plutôt maladroite. Ajoutez-y une finition à hurler, un prix délirant et le manque de volonté de Renault, alors vous comprendrez les ventes annuelles à 2 (voir à 1) chiffres!

En 1996, Renault l'euthanasie.

Dés 1992, on parlait d'une "petite Alpine", parfois baptisée A410. Régulièrement, on nous fait le coup de la rumeur entendue par le voisin du fils de la belle-sœur du cousin du coiffeur d'un type "qui travaille chez Renault". Et à chaque fois, elle fait long feu.

Voici le dernier dessin en date. Certains prétendent qu'une Megane qui tournait sur le Nurnburgring cachait en fait le chassis de l'Alpine.
Une nouvelle Alpine, moi, j'aimerai bien. Pour peu que Renault ne joue pas la carte "neo-rétro". Aujourd'hui, la marque n'est plus connu que de quelques fans vieillissants. Mais après tout, d'autres ont bien ressucité des labels oubliés comme Abarth, Cooper ou Mopar, avec bonheur. Le problème c'est que vous savez, Renault est plus intelligent que tout le monde et il refuse de reconnaître le potentiel d'Alpine ou Gordini, quitte à porter à bout de bras ce fourre-tout qu'est Renault Sport.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?