mercredi 15 juillet 2015

Essai Autobianchi Y10 Turbo Chardonnet

30 ans, déjà... C'est la séquence "cheveux blancs". Bien sûr, lorsque l'Y10 est sortie, j'étais loin de l'âge du permis de conduire... Mais je me souviens très bien de la pub TV. Je me souviens aussi de l'Y10 Fila, qui a longtemps trainé dans mon quartier.  Et j'ai même bu ce Coca avec un jeu-concours pour gagner 1 000 Y10 !

Et maintenant, l'Y10 est suffisamment vieille pour pouvoir participer à la Traversée de Paris !
 Et pour fêter ça, essai de Y10 ! Et pas n'importe quelle Y10 : l'une des deux Turbo 125ch Chardonnet. C'est un concentré des eighties : lignes taillées à la serpe, kit carrosserie pas très discret, pare-soleil "Chardonnet", sticker "Turbo" sur les côtés, silencieux Abarth... Pas encore de catalyseur, d'airbags ou de béquilles électroniques. Ce qui nous amène au turbo... Ah, du vrai turbal old school. Le problème, ce n'est pas la puissance, c'est qu'il débarque sans prévenir. Et que le châssis n'est pas du tout taillé pour l'afflux de couple.

Ca m'a donné envie de tester une Porsche 935. Juste pour voir si je peux la tenir en pleine accélération.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?