mardi 7 juillet 2015

Volvo Amazon

Une Volvo dite "Amazon", probablement une B20. Je l'ai prise dans le reflet du rétroviseur, puis j'ai inversé la photo. Sur le papier, c'était une bonne idée. Sur le papier...

Je n'ai pas conduit beaucoup de Volvo. Et même en tant que passager, je ne suis pas beaucoup monté dans des Volvo. Par contre, au dernier Mondial de Paris, j'ai bien vu le XC90. Il était pris d'assaut, alors j'ai du en faire, des photos, pour en avoir quelques unes un peu propres ! Ce SUV m'avait fait bonne impression. Mais ensuite, c'est quoi Volvo ? Avant, c'était des berlines et des break taillés à la serpe, en propulsion. Un design discutable, un prix 5000€ plus cher que la concurrence, mais une réputation de sécurité et de fiabilité. Il n'était pas rare de voir des 240 et des 740 essence avec 300 000km au compteur... Depuis, Volvo a voulu devenir "fun". Puis il s'est spécialisé dans les SUV. Le problème, c'est que tout le monde lance des SUV. Regardez l'actualité : Hyundai Creta, Renault Kadjar, Jaguar F-Pace... Plus de coupés, plus de cabriolet, juste des SUV de différentes tailles. Où est la différenciation entre constructeurs ? D'autant plus qu'ils font tous plus ou moins les mêmes pubs avec virées entre copains et de sports extrêmes (mais pas trop.) C'est un "univers" très limité. Certes, dans les années 2000, le Qashqai a permis à Nissan de sortir la tête de l'eau. Mais le "tout crossover" a sorti ruiné les "trois grands US". Parce que je n'ai pas l'impression que le marché explose tant que ça. J'ai juste l'impression qu'ils supplantent les monospaces, point. D'autant plus qu'à l'instar des SUV US des années 2000, ce sont souvent juste des berlines sur échasses. Le risque, c'est que demain, le marché soit saturé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?