jeudi 24 février 2011

Un Auto-Hebdo gratos

Les experts sont formel: dés que quelque chose devient gratuit, il est plus sympa!

J'étais donc fier comme Artaban d'avoir un Auto-Hebdo gratuit!

Mais quand je l'ai ouvert, j'ai été déçu. C'est un peu comme un ex que vous avez quitté, que vous revoyez des années après et vous comprenez au bout 5 minutes que vous ne l'avez pas quitté pour rien. J'ai compris au bout de 5 minutes pourquoi j'en avais marre de payer 1,90€ chaque mercredi.

A la décharge du magazine, le métier de journaliste sportif s'est dégradé. Avant, seule une poignée de médias couvraient les championnats internationaux. Donc, ils avaient des rapports privilégiés avec les pilotes et les patrons d'écuries. Au fil du temps, des complicités se nouaient, on leur ouvrait des portes, on leur donnait des infos confidentielles...
Maintenant, il y a des dizaines et des dizaines de médias qui couvrent les championnats, presse, TV, internet... Il n'y a donc plus de complicités. Vous êtes perdu dans la masse. En plus, les écuries, même en FR 2.0, cherchent à maitriser leur communication. Terminées les confidences, place à la langue de bois officielle.
Au final, un magazine comme Auto-Hebdo apporte guère plus de valeur ajoutée que les communiqués de presse. D'autant plus que les écuries fournissent photos et interviews.

Au final, en restant chez moi, je fais (presque) aussi bien qu'eux! Prenez la rétrospective sur Vettel. J'ai écris la mienne en une matinée. Quelques infos biographiques piochées sur internet, des photos issues des écuries où il est passé et voilà! Le résultat est plutôt pas mal, non?
Alors que le journaliste d'Auto-Hebdo a été à Heppenheim (où il n'a rencontré personne), il a repris des bouts d'interview de Mario Thiessen et Fred Vasseur et au final... "Vettel est un surdoué." Wahou, ça, c'est du scoop! Je ne me serais jamais douté qu'un mec de 23 ans qui remporte un titre de F1 était un surdoué!
Et plus loin, il y a un cirage de bottes de Dany Bahar, comparé à Colin Chapman et de Clive Chapman. Le journaliste réussit à slalomer entre tous les sujets qui fâchent (disparition du Renault F1 Team, armée mexicaine de pilotes d'essais, utilisation des couleurs du cigarettier JPS, pipolisation de Lotus...) Il y a aussi un plaidoyer ridicule pour Pastore Maldonado et une surutilisation des photos officielles dans le guide F1. Et dire qu'il faudrait payer 3,90€ pour ça...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?