mercredi 8 décembre 2010

Megane CC Gumball 3000 Very Good Trip Intersection

J'ai croisé un soir la Megane CC Very Good Trip engagée au Gumball 3000 par le magazine Intersection.

La Megane CC dCi ne m'a pas laissé des souvenirs impérissables. Le pire, c'est le moulin et son bruit digne d'un Massey-Fergusson.
2° Le Very Good Trip, je pense que c'était une fausse bonne idée. Il se trouve que j'apparais dans l'un des épisodes. J'ai voulu voir "ma" vidéo et je me suis retrouvé face à une masse de vidéo YouTube. C'est long, le classement est merdique... Je ne sais pas qui pouvait avoir envie de voter pour tel ou tel vidéaste qui se tripote devant sa Wind/Megane CC et nous raconte sa vie! Remarquez, quel que soit le domaine, lorsqu'une marque tente d'ouvrir un blog, un compte Facebook ou qu'elle met des vidéos sur YouTube, le résultat est chiant à mourir. Le "Web 2.0", c'est avant tout l'improvisation, l'impertinence et surtout, un succès aléatoire. 3 points que les marques n'aiment pas. Elle veulent de l'encadré et de la visibilité immédiate. Et ils s'imaginent qu'en faisant filmer leur publi-reportage par un parkinsonien, avec une voix off en "djeuns" on ne verra pas que c'est une pub!
3° Le Gumball 3000, c'est une version pour parvenus de la mythique Cannonball. La vraie, celle de 1971, pas les ersatz montés ensuite par Yates Brock. Pourquoi y aller avec une Megane CC? A la limite, la Megane RS aurait été appropriée. Là, c'est ridicule. Comme ces mecs qui descendent les Champs en 106 tunée, bass à fond et qui tente d'accoster les filles. Imaginez la ligne de départ: "VAROOOM! VAROOOOM!" Et nos plouclands: "CLACLACLACLACLACLACLACLACLAC"

Enfin bon... Au moins, la livrée de la voiture est originale. Elle méritait bien une photo.

Un mot sur Lotus Renault F1. Dans le brouillon de cet article, je m'en moquais. La présence sur la liste officielle des équipes d'un "Renault F1 Team" et d'un "Team Lotus" (ex-Lotus Racing) sonnait comme un torpillage en règle.
Elle est où, la signature prévue pour le lendemain d'Abou Dhabi? Pourquoi est-ce que depuis un mois, Le Team Lotus montre les muscles, alors que Lotus Cars est invisible? Pourquoi est-ce que rien n'a été dit au salon de Los Angeles (où Lotus a annoncé un vague projet en Indycar pour 2012) ou à celui de Kuala Lumpur (où Proton fêtait ses 25 ans)? Pas même une allusion, un teasing, un bruit de couloir...
Puis ce matin, l'annonce. Renault F1 est mort, vive Lotus Renault! Ca laisse beaucoup de questions. La première, c'est la cohabitation avec Team Lotus. D'après les communiqués de Proton, il semblerait que les soutiens politiques de Tony Fernandes se sont évaporés. Verra-t-on néanmoins deux écuries Lotus-Renault?
Et quel est le mécano financier de Lotus Cars? D'où vient l'argent? A-t-il des sponsors?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?