lundi 22 octobre 2007

Kazuki Nakajima

A l'heure où j'écris ses lignes, on attend encore le résultat de l'appel de McLaren.

Alors je vais aller plus loin sur la grille. Au Bresil, un pilote débutait: Kazuki Nakajima, fils de Satoru (pilote Lotus et Tyrell à la fin des années 80.) Son palmarès pré-F1 se limitait à 2 podiums en GP2, après une bonne saison d'Euro F3. Ses débuts en F1 furent brouillons: un pas de danse avec Coulthard (qui lui valu un drive through) et surtout ce "strike" lors de son pit-stop. Bref, voici un nouvel Ide!

Avec Sato (Super Aguri) et Yamamoto (Spyker), cela fait 3 pilotes Japonais au départ, un record depuis le grand prix du Japon 1995 (Inoue chez Arrows, Katayama chez Tyrell et Suzuki chez Ligier.) Problème: Nakajima court chez Williams. Williams, 9 titres de champion du monde des constructeurs, 7 titres pilotes (Jones, Rosberg, Piquet, Mansell, Prost, Hill et Villeneuve), le 3e palmarès absolu, derrière Ferrari et McLaren... Hélas, depuis le grand prix du Bresil 2003 (Montoya), l'écurie ne s'est plus imposée. La faute au tandem Franck Williams-Patrick Head, toujours persuadé d'avoir raison et qui s'accrochent aux commandes. D'où le départ de Newey, designer vedette, en 1997 et de BMW en 2004.
Depuis, c'est la chûte. L'emploi d'un Japonais sur les "conseils" de Toyota est la preuve de cette dérive.
Rosberg Jr probablement parti chez McLaren, on s'oriente vers un tandem Fisichella-Nakajima pour 2008. D'où une crainte de "Lotusisation". D'ailleurs, chez Lotus, l'embauche de Nakajima Sr avait marqué le début de la fin...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?