vendredi 21 octobre 2011

Chatenet CH26

Sans transition, on passe de la Subaru WRX STI à la Chatenet CH26! Les sans-permis, ce n'est pas trop mon truc, mais j'ai été agréablement surpris.
Déjà, le look est sympa. L'intérieur est sympa. Ca fait très PGO Hemera. Mais dés que vous tournez le contact, là, vous passez à Honda Jardinage!

Au final, ça donne une voiture pour la ville avec une bonne bouille.
Après, à 13 500€, c'est dur de vouloir ça quand on a encore un permis...
J'avoue que je ne connaissais ni l'entreprise Chatenet, ni son fondateur.
Sacré personnage, que Louis George Chatenet! Déjà, en tant qu'industriel, il fait parti des délégations officielles emmenées à l'étranger. Si vous ouvrez le bouquin "constructeurs sans patante", vous verrez une barquette Chatenet pour la Coupe Simca. C'est la même boite! Et L.G. Chatenet participe à des journées circuit à travers l'Europe en Ferrari. Le constructeur du master de la "cheminée" de la première Ligier F1? C'est l'œuvre de J.P. Chatenet, frère de L.G. et plus tard team-manager de Prost Grand Prix.
Autant dire qu'il a des histoires à la pelle!
En plus, le RP de Chatenet, c'est Franck Matifas, ancien vainqueur de l'Eurocup de Spider Renault Sport, vu ensuite en Carrera Cup.
Lui aussi, il en a, des trucs à raconter!

Bref, c'était le genre de déjeuner où je serais volontiers resté des heures et des heures...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?