samedi 2 octobre 2010

MINI Cooper D "Hertz", mon vingtième essai

Je suis heureux d'avoir fait cet essai:
1) J'adore les MINI et je voulais en essayer une pour les 50 ans du modèles. Les articles "Bootleg Mini" et l'essai de la Trevis devaient être des prologues à un essai. Ensuite? J'en parlerai quand il y aura prescription. Mais c'est clair que dans mon livre sur le métier de journaliste, je ferai un beau chapitre sur les RP de Béhème France...
2) A force d'essayer des voitures chez Avis, j'ai peur que vous, ô lecteur vous vous disiez: "Il est maqué avec Avis. Il en dit du bien juste pour avoir des bagnoles de loc' gratos." Donc là, vu qu'elle vient de Hertz, ça dissipe les idées de collusion. Et puis ça permet de tester et de comparer les loueurs.
3) C'est tout de même une voiture qui figure dans le top 5 de Pierre-Laurent Ribault (avec la DS3, la Mito, la Clio R.S. et la Fiat 500.) Mon objectif est donc de les tester toutes les 5.

Effectivement, c'est une très bonne voiture. Bouille craquante, bonne tenue de route, finition honnête, moteur nerveux et silencieux... Ce qui me bloque, c'est le prix et puis les concessionnaires BMW près de chez moi sont... Euh... Disons, "pas très accueillants" (et j'en ai testé 3.)

Le truc qui m'a marqué, c'est l'attitude de mes proches. D'habitude c'est un poli: "T'as quoi? - Une X. - Ah, ok." Là, c'était: "Tu l'as quand, la MINI? Tu me préviens, hein? Je VEUX la voir! Tu m'oublie pas, ok?"
La preuve en est que 10 ans après, la MINI continue de captiver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?