samedi 8 août 2015

My favorite mistake

"C'est toujours désagréable de passer à côté de quelque chose. Sauf quand c'est une crotte de chien."

Près de chez moi, il y a un vendeur de voitures d'occasion. Et l'autre jour, il avait une Jaguar XJ-S V12. Hum... Tentation... Le genre de voiture classe. Avec ça, j'aurais pu faire la Traversée de Paris et participer aux rallyes de Matching Numbers... En même temps, elle a la réputation d'être biodégradable. Vu qu'elle a une plaque "93", j'imagine que l'ancien propriétaire a fait pas mal de burns et de runs sauvages. Donc des réparations en perspectives. Vous achetez une voiture et vous devez mettre 2 ou 3 fois le prix d'achat pour la remettre en état. Alors j'ai passé mon chemin. Et vous voyez, 3 semaines après, j'en parle la larme à l'œil.

Je me verrai bien, un jour, avec une "voiture du dimanche". Plutôt une Youngtimer ; elles me "parlent" plus. Si possible, une que j'avais en miniature. Et j'en avais, des miniatures ! La XJ-S, par exemple, je l'ai eu en Corgi (un cadeau de BP.) Ca ferait donc une large palette... Une deuxième voiture, ça veut dire un deuxième garage, une deuxième assurance, plus de frais d'entretien... Pour l'instant, j'ai d'autres priorités. Je suis passionné de voitures, mais pas au point de me surendetter. Mais il faut faire attention. Parce qu'un jour, c'est trop tard. Vous clignez des yeux et vous en êtes à sucrer les fraises. Là, vous avez les moyens de vous offrir une XJ-S V12, mais vous n'êtes même plus capable de la conduire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?