vendredi 9 décembre 2011

Henri Grandsire et moi

Je viens de lire la très belle interview d'Henri Grandsire dans Mémoires des stands. Une interview intéressante, car Grandsire raconte le sport auto tricolore juste avant l'arrivée de Matra, d'Elf, des sponsors, etc. Une période peu évoquée.

Ce qui est un peu chiant, c'est qu'il a tendance à pleurnicher. Il a été champion de France de F3, il a incarné Michel Vaillant, il a côtoyé la crème du sport auto Français, couru à Monaco, au Mans, à la Targa Florio, sur le Nurburgring... Et les seuls trucs qu'il trouve à dire, c'est: "J'ai failli gagner ici...", "Untel a été méchant avec moi..." C'est pas Michel Vaillant qu'il aurait du jouer, mais Calimero!
Bref, quel rapport avec moi et les Jeep pour enfants qu'on voie sur ces photos? Au détour d'une phrase, il dit qu'il a été l'un des cofondateurs de Jacadi.

Or, à l'été 91, la marque de vêtements a lancé le Jacadi Trophy. Une trentaine de gamins ont roulé à l'Alpe d'Huez dans des petites Jeep 4 places (j'ai retrouvé une vidéo ici.) On était en pleine mode du Camel Trophy, d'où ce simili-raid très "seizième". Dans la vidéo, on voit Jean-Pierre Beltoise, Philippe Streiff, Michel Barnier (?) et Philippe Douste-Blazy (??) Henri Grandsire n'apparait pas, mais avouez que ça serait étonnant qu'il ne soit pas à l'origine de l'épreuve, non?
6 mois plus tard, au salon Auto-moto compétition du Bourget 1992, Jacadi tente de recruter pour un 2e Trophy (qui apparemment n'a pas eu lieu.) Ils proposait à des gamins de tourner sur une piste en terre. C'est ainsi que votre serviteur (en doudoune Naf-naf rouge et pantalon en velours) se retrouve par la première fois au volant d'une voiture!
De mémoire, c'était assez chiant. Le moniteur était du genre: "Tu roules lentement et tu évites les obstacles. A la moindre connerie, on arrête tout et tu sors!" En prime, au bout de 10 mètres, la batterie de la Jeep est tombée en panne (photo 2.) Du coup, on a du prendre une autre Jeep (photo 3.)
Nul doute que dans les stands, il devait y avoir Grandsire et moi, j'ai du passer devant sans m'en rendre compte.
Au moins, près de 20 ans plus tard, je peux dire que je l'ai croisé! Et que grâce à lui, j'ai eu mon premier baquet!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?