lundi 17 juillet 2017

Présentation Neoplan Skyliner

Prendre un autocar pour assister à une présentation, c'est assez courant. Sauf que cette fois, l'objet de la présentation, c'est l'autocar ! Un Neoplan Skyliner, pour être plus précis.

Why not ? Il faut savoir sortir de sa bulle. J'ai bien été essayer un camion Volvo, une fois... C'était l'occasion de découvrir le monde des autocars, auquel je ne connais pas grand chose. Ainsi, j'ai appris qu'il disposait d'une boite 12 vitesses, mais qu'il démarre directement en 3. En plus, il est bardé d'électronique. Le plus impressionnant, c'était en montagne : la route faisait des lacets, mais les suspension compensait le roulis. Même à l'étage, vous pouviez boire de la soupe !

D'après le chauffeur/commercial de Neoplan, c'était un régal à conduire. Le fait qu'il ait un étage n'influait pas sur la tenue de route. Après, son avis était forcément subjectif...
Des autocars, j'en ai pris pas mal. C'était surtout des bétaillères. C'était aussi pour ça que je faisais rarement attention au véhicule. Pas le temps de vous appesantir ; vous posez votre sac et vous filez à votre siège, parce qu'il y a trente personnes qui veulent monter à bord, derrière vous...
Là, avec cet aménagement VIP, c'est une autre ambiance, sans parler du toit vitré. C'est spacieux, c'est lumineux... On se croirait davantage en avion que dans un autocar.

Neoplan m'a dit qu'il en vendait comme navette pour les entreprises. Vous imaginez, le matin, vous sortez du RER et on vous accueille avec CA ? Moi, je veux bien la liste des boites, pour leur envoyer mon CV...
Pour ce cinquantenaire, ils ont apporté un Neoplan Skyliner de 1965. Ma grand-mère, disparue l'an dernier, a pas mal voyagé en car. Si ça se trouve, elle était monté dans un...

Il était superbe, ce car, avec ces chromes et ses tentatives d'aérodynamisme. Le défaut, il sautait aux yeux : dès le matin, l'étage est un vrai four ! La faute aux surfaces vitrées. Et à l'époque, il n'y avait même pas de clim'. Comment faisaient les voyageurs ?
J'étais le seul blogueur sur place et c'était bien dommage. Les constructeurs de camions, de bus, d'autocars et de tracteurs agricoles me rappellent les constructeurs auto il y a 10 ans. Dans leur plan média, ils ne pensent qu'à la presse spécialisée, en particulier la presse écrite.
Pourtant, à chaque article sur les utilitaires, l'audience est là. Même sur mon blog perso, deux de mes articles les plus vus sont une photo de nuit d'un Subaru Vanille et un food-truck Type H ! Bien sûr, ce n'est pas au blogs généralistes de parler du bus 13m désormais disponible en 15m. Mais le grand public s'intéresse aux camions autonomes, au bus électriques, aux enjeux industriels, sans parler modèles anciens, comme ce Skyliner 1965. Les constructeurs auraient tout à gagner, à communiquer davantage. Sans ça, les seuls fois où l'on en parlerait, ce serait pour dire "on interdit les cars ici" ou "les camions ne pourront plus faire cela"... Boitier Rouge parle de camions et de bus. Les autres blogs sont plus timides et c'est bien dommage.

Moi, de mon côté, j'irais volontiers à d'autres présentations. Et puis, si parmi mes lecteurs, quelqu'un avait un vieux camions ou un vieux tracteur, j'irais volontiers le photographier...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?