samedi 11 mars 2017

R4 raid

Une Renault 4, prête pour le raid. Visez la rampe de phares sur le toit...

C'est dommage qu'il n'y ait plus de raids avec des voitures modernes. Sauf erreur, le dernier, c'était le Raid Berlingo, en 1997, à travers le Caucase. Le dernier descendant des raids 2cv des années 70... Il est vrai qu'aujourd'hui, ça serait compliqué de rouler à travers champ avec une citadine.

Pourtant, le Raid R4 prouve qu'il y a toujours des volontaires. C'est le paradoxe de notre époque. On a deux catégories très distinctes. D'un côté, on a l'automobiliste de papa. Pour lui, la voiture ne sert que d'aller d'A à B. Une voiture autonome, où il suffit d'appuyer sur un bouton et elle s'occupe de tout, ça lui va. Le jour où il a un métro ou un bus au pied de chez lui, il revend sa voiture sans regret. D'ailleurs, ses enfants n'ont même pas passé le permis. Et puis, il y a le "car guy". Il a une relation presque charnelle à l'automobile. Il aime les road trips, les virés, les journées circuits ou les concentrations. Tout est prétexte pour rouler. Qu'importe si on lui démontre qu'en train ou en avion, ça serait plus simple et plus rapide. Et lui, il est prêt pour un raid !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?