lundi 6 juin 2016

Un soir, dans Paris...


Un soir d'avril, dans Paris. Je suis en retard. Chercher un stationnement en surface, c'est illusoire. Va pour un parking souterrain carrément glauque. Ah, si seulement il avait été remis à neuf aussi souvent que ses tarifs... Il y a tout de même une Aston Martin, une Mercedes S65 AMG et une Polo MK1 dedans. Pas le temps de toutes les immortaliser. Je me contente donc de la Polo MK1.
Comme toutes les citadines des années 70, elle a une genèse assez intéressante. A la fin des années 60, NSU développait une remplaçante de la Prinz avec moteur avant et traction. VW avait demandé à Porsche de lui créer une citadine. Deux projets furent construits, une traction et une propulsion. Cette dernière alla jusqu'à la pré-série et des journalistes purent la tester. Mais elle risquait de grever les ventes de Coccinelle. Jusqu'en 1971, les ventes du scarabée allemand croissent. D'ailleurs, NSU, racheté depuis peu, met son usine à contribution pour soutenir l'effort. VW se dit que ça continuera comme cela ad vitam eternam. Puis c'est la chute libre, presque du jour au lendemain. Il faut improviser. Le projet de NSU est ressorti des cartons. Prudent, VW lui colle un badge Audi. L'Audi 50 dépasse les objectifs, tandis que les ventes de Coccinelle continuent de s'éroder. Un an plus tard, la jumelle Volkswagen Polo débarque en concession. Il n'y a aucune différence entre les deux, mis à part le logo.



Après le rendez-vous, je croise cette Alfa Spider sur le chemin du parking. Les Spider des années 80 me "parlent" plus, parce que j'en ai vu en concession. Pininfarina qui y met trois coups de crayon et appose son logo sur l'aile arrière... C'était l'apogée des designers italiens. Le temps où le centre George Pompidou les accueillait, tel des artistes contemporains. Le temps aussi des ultimes feux d'Alfa, lorsqu'il donnait des sueurs froides aux Allemands. Aujourd'hui, il n'y a quasiment plus d'industrie automobile italienne (hors Ferrari et Lamborghini.) Fiat fourgue des 500 fabriquées en Pologne, à des clients crédules. Elles sont aussi italiennes qu'une Pizza Paï...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?