Formule France

J'ai été surpris par les annonces de la F1. Je ne vois pas trop l'intérêt pour McLaren de prolonger Fernando Alonso ou pour Williams, d'hésiter entre Robert Kubica et Paul di Resta. Ce sont des solutions à court terme.
Une nouvelle génération est aux portes de la F1. Je pense que Charles Leclerc et Lando Norris peuvent faire de grandes choses en F1. Dan Ticktum et Marcus Armstrong ont déjà le charisme. S'ils confirment en 2018, ils pourraient eux aussi aller très loin. Alors que Richard Verschoor et Jack Aitken m'ont déçu. Ye Yifei, je n'ose pas le mettre dans le lot. En général, les pilotes Chinois ont une courbe de progression assez faible. Zhou Guan Yu a raté son redoublement en F3. Ye arrivera-t-il à améliorer en 2018 ?

La bonne nouvelle, ce sont les Français. Esteban Ocon est au niveau de Sergio Perez, pourtant ex-pilote McLaren, voire devant. J'ai l'impression que chez Mercedes, on mise davantage sur lui que sur Pascal Wherlein. A mon avis, il faudra impérativement qu'il signe avec un top team fin 2018, car sinon, il risque un destin à l'Adrian Sutil... Pierre Gasly se voit dérouler le tapis rouge. En 2018, il sera face à un Daniil Kvyat marginalisé ou à un Brendon Hartley en phase de réapprentissage. Il ne faudra pas faire de quartier ! Chez Toro Rosso, c'est manger ou être mangé. Sébastien Bourdais et Jean-Eric Vergne se sont fait manger. Espérons que Gasly fasse mentir l'adage de "jamais deux sans trois..." En tout cas, à mon avis, bientôt, Olivier Panis ne sera plus le dernier Français à s'être imposé...
Ca fait longtemps que l'on n'a pas eu des Français aussi prometteurs. Romain Grosjean ? Il a 31 ans et sept saisons au compteur. Si c'était un champion en puissance, ça se saurait, depuis le temps... Il a été un peu chien fou au début. Rapide mais brouillon. Il a progressé en finition, mais au détriment de sa vitesse de pointe. Et ce n'est pas un vrai leader. Jules Bianchi, je ne l'ai jamais considéré comme un grand. Désolé, c'est politiquement incorrect de dire ça, mais je ne le trouvais pas exceptionnel. Une victoire en deux années de GP2, puis une place de vice-champion en FR 3.5 et une 9e place à Monaco... A mon sens, la 10e place de Pascal Wehrlein, sur l'A1 Ring, était plus valeureuse. En tout cas, pour moi, il n'a jamais été dans le top 5 des futures stars de la F1. Fin de la parenthèse.
L'autre bonne nouvelle, c'est que derrière, il y a d'autres Français. En GP3, Dorian Boccolacci et Anthoine Hubert font des débuts probants. Giuliano Alesi semble s'être recentré. En au rang suivant, il y a Sasha Fenestraz et Charles Milesi. On n'avait pas vu autant de brillants espoirs tricolores depuis l'époque de la filière Elf ! Je pense que Jules Gounon, Enzo Guibbert ou Amaury Bonduelle auraient pu aller plus loin en monoplace. Tom Dillman aurait fait un pilote de F1 décent. Les nouveaux venus ont davantage de budget, donc davantage de chances d'émerger. La France reste une grande nation de sport auto. Ce qui est dommage, c'est que les structures ne sont plus là. Alors que les Britanniques ou les Allemands semblent mieux soudés.

Commentaires

Articles les plus consultés