vendredi 10 février 2017

Peugeot 504 break Dangel par Norev


Dangel... Voilà un nom évocateur. Henry Dangel s'est fait connaitre avec des barquettes de course de cote, à moteur R8. A la fin des années 80, il effectue un virage à 90° en transformant la Peugeot 504 en quatre roues motrices. L'arbre de transmission est trop imposant ? Pas de problème : il rehausse l'engin ! Les 504 pick-up et break Dangel avaient de l'allure. D'autant plus que les pick-up étaient repeints en orange avec des graphiques très "eighties"... Ensuite, il y a eu les 505 break 4x4, puis les Berlingo/Partner 4x4 et aujourd'hui, les vans 4x4. L'artisan avait un stand lors du dernier Mondial et il y avait un poster géant de 504 pick-up.

A la même époque, de l'autre côté de l'Atlantique. Un certain Bob Chandler voulait améliorer les capacité de son pick-up Ford en tout-terrain. Comme Dangel, il a eu l'idée de le surélever. Chandler avait une boutique de pièces pour pick-up, à Fergusson, au fin fond du Missouri. Pour montrer les capacités de son Ford, il s'est fait filmer en train de rouler sur une épave et il diffusait la vidéo dans sa boutique. Il a bien vu que les gens venaient juste pour voir la vidéo. Un promoteur lui propose de faire la même chose devant un public. Avec des pom-pom girls, des feux d'artifice et pas mal de bannières étoilées, ça faisait un show calibré pour l'Amérique rurale. Le succès était là et bientôt, Chandler se construisit une flottille de Bigfoot, afin d'écumer en simultané les shows de monster truck. Et voilà notre vendeur de pièces détachés avec un relevé de compte en banque qui ressemblait à un numéro de téléphone...

Dangel, lui, n'avait pas ce côté show-man. C'est ce qui lui a manqué, comme à Guy Ligier ou à Jean Rédélé. Avoir une bonne idée, c'est bien. Mais il faut savoir la vendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?