vendredi 24 février 2017

Rétromobile 2017 : 18. March 2-4-0

Cette année, à Rétromobile, il y avait des F1 "hors normes" à 4 roues motrices ou à 6 roues, comme cette March 2-4-0. L'écurie en avait construit deux. La deuxième se trouve au Louwman Museum, près d'Amsterdam.

Les années 70 ont marqué la F1 car c'était une époque de créativité. Le V8 Ford-Cosworth face au 12 cylindres à plat de Ferrari, puis le V6 turbo de Renault. Mais aussi les pneus radiaux Michelin, l'effet de sol de Lotus... Ainsi que des impasses comme les 4 roues motrices, les 6 roues, "l'aspirateur" de Brabham, l'Eiffelland...
Aujourd'hui, il n'y a plus aucune marge. Ceux qui critiquaient Bernie Ecclestone l'encensent depuis qu'il s'est fait virer. Ils peuvent se moquer des politiciens qui n'ont aucune parole ! En tout cas, c'est Bernie qui a supprimé la créativité. Terminés, les circuits lents et les circuits rapides ou les bagarres de pneus. La F1 des années 2000, avec dix constructeurs, qui étaient aussi dix motoristes avait un certain attrait. Le problème, c'était que personne ne voulait être le dixième du championnat et c'est comme ça qu'en quelques mois, vous perdiez BMW, Honda et Toyota... Pour réduire les coûts, la F1 s'est limité à quatre motoristes, avec développement gelé et obligation de réutiliser le même "power unit" sur plusieurs Grand Prix. La ligne blanche, c'est la fourniture de châssis. La F1 n'en voudra pas, car en moins de deux saisons, il n'y aura plus que des Ferrari et des Mercedes (cf. le CART au début des années 80.) C'est l’ambiguïté de la F1, qui veut de la standardisation, mais pas trop...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'est-ce que vous en pensez ?